Le coût d’une assurance de prêt immobilier est un élément essentiel à ne pas négliger lors de votre recherche de financement. Depuis 2010, la loi Lagarde vous autorise à souscrire une assurance emprunteur externe à votre banque, qui peut alors vous faire bénéficier d’un taux plus bas ou de meilleures garanties. Cette loi vous permet aussi de profiter d’un taux calculé de la même façon pour chaque assurance de prêt immobilier. Voici l’essentiel à savoir sur le taux assurance emprunteur !

Le taux d’assurance emprunteur : qu’est-ce que c’est ?

realiser-un-contratIl faut avant tout distinguer le taux d’assurance de prêt immobilier du taux du prêt immobilier. Le taux de votre prêt immobilier correspond au taux d’intérêt de votre financement. Il représente les mensualités d’emprunt que vous devez rembourser. Quant au taux de l’assurance emprunteur, il permet de calculer les mensualités de votre assurance crédit. Celles-ci s’ajoutent aux mensualités de votre prêt.

Le taux annuel effectif de l’assurance ou TAEA indique le coût global de l’assurance de prêt immobilier. Il comprend le taux nominal et ajoute les différents frais liés à votre prêt, notamment :

  • les frais de dossier,
  • les commissions,
  • les échéances d’assurance.

Le TAEA correspondra donc au montant réel de vos mensualités. De plus, vos mensualités d’assurance emprunteur viennent s’ajouter à celle de votre emprunt.

Le taux d’assurance prêt immobilier : comment est-il calculé et quelle est sa formule ?

La tarification de l’assurance emprunteur varie d’un assureur à l’autre. Néanmoins, il est basé sur le profil des emprunteurs. Ainsi, de nombreux facteurs ont une influence sur le taux appliqué de votre assurance de prêt immobilier. Parmi ceux-ci, figurent l’âge, l’état de santé, l’état fumeur ou non-fumeur, les déplacements professionnels et le statut professionnel. Le taux assurance emprunteur peut donc varier du simple au double.

visite-maisonLe choix des garanties incluses dans votre contrat d’assurance peut aussi influer sur le prix. Toutefois, l’assurance de prêt immobilier reste moins élevée pour un emprunteur non-fumeur et jeune. Le taux d’une assurance emprunteur individuelle pour ce profil est généralement de 0,05 %. Il peut grimper à un taux de 0,31 % pour un emprunteur de 50 ans. L’âge et le fait que vous fumiez ou non sont des éléments qui influent sur le tarif de votre assurance emprunteur. Les mensualités de remboursement varient de facto en fonction de ces facteurs.

Dans un contrat d’assurance groupe, le risque est cependant mutualisé. Les assurés profitent, en effet, des mêmes garanties, peu importe leurs profils et les risques. Pour cette formule, le taux assurance emprunteur est associé au capital emprunté, c’est-à-dire le capital initial. Le calcul du taux diffère néanmoins pour la délégation d’assurance (assurance individuelle).

Dans la majorité des cas, la prime d’assurance emprunteur individuelle est calculée sur le capital restant dû de votre emprunt. Au fur et à mesure des remboursements de votre prêt, vos cotisations d’assurance évolueront à la baisse. Le taux moyen de l’assurance emprunteur est donné à titre indicatif. Il va évoluer en fonction du remboursement de votre prêt et votre âge.

Les modalités du calcul du taux annuel effectif de l’assurance ou TAEA sont encadrées par le décret du 14 octobre 2014. Ce taux se calcule en soustrayant au taux effectif global ou TAEG du crédit incluant, toute assurance proposée par le taux effectif global du crédit sans aucune assurance. Ainsi, TAEA = TEAG avec assurances – TAEG hors assurances.