Les punaises de lits sont des nuisibles auxquels des milliers de foyers en France sont confrontés tout le temps. Ces petites bêtes brunes se cachent dans les matelas et ne sortent que la nuit pour piquer et se nourrir du sang lorsqu’on est endormi. Selon un rapport du Ministère de le Santé, plus de 65 000 consultations médicales sont enregistrés chaque année dans l’hexagone pour ce problème. Cela soulève bien souvent la question : existe-t-il des solutions d’assurance habitation punaise de lit ?

Quelle assurance habitation contre les punaises de lits ?

assurance-maisonL’assurance habitation est un moyen de protection en cas de sinistres pouvant survenir au sein de votre domicile. Malheureusement, la couverture en cas d’invasion de punaises de lits ne fait pas partie des clauses de la plupart des contrats d’assurance habitation. Même si vous avez souscrit à une assurance multirisque habitation (MRH), vous ne pouvez pas bénéficier de garantie contre les punaises de lits.

Vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance mais vous ne trouverez aucune assurance proposant un accompagnement dans le cas spécifique des punaises de lits. Vous devrez alors faire face seul à ses nuisibles, en utilisant vos propres moyens financiers et faire appel à un professionnel en désinfestation. Si vous voulez bénéficier de leurs services, vous débourserez entre 150 et 250 euros.

Qui prend en charge les frais de désinfestation ?

La question d’assurance habitation punaise de lit étant écartée, il convient à présent de situer les responsabilités en cas d’attaques ou d’invasions de ces nuisibles. Notez que si vous faites face à la situation précédemment évoquée, la prise en charge des réparations incombe à (dépendamment de votre profil) :

  • le propriétaire du bien ou au bailleur, en cas de location
  • le particulier propriétaire d’un bien, qui assurera lui-même les frais de désinfestation
  • le syndicat de copropriété, dans le cas d’un immeuble.

À proprement dit, le propriétaire d’un bien immobilier locatif n’est pas obligé de prendre en charge les frais de désinfestation. En effet, il n’existe pas de loi promulguée à cet effet. Cette interprétation des faits part du constat que, selon la loi Élan de novembre 2018, tout propriétaire ou bailleur a l’obligation de fournir un logement décent à ses locataires. Dans le cas d’un immeuble comptant plusieurs propriétaires, les frais de désinfestation seront divisés de manière équitable entre les différentes parties concernées par l’invasion des punaises.

Quelles sont les autres solutions dont vous disposez contre les punaises de lits ?

visite-maison-familleEn cas d’invasions de punaises de lits, vous vous retrouvez délaissés par votre assurance. Toutefois, heureusement, il existe les collectivités locales auxquelles il est possible de faire recours. Plusieurs d’entre elles proposent des services aux personnes envahies par les punaises de lits. Leurs prérogatives étant la région qu’elles gèrent, de larges campagnes de désinfestation sont organisées. Vous pouvez alors vous inscrire pendant l’une d’entre elles et bénéficier gratuitement de l’aide de votre collectivité locale. Il existe aussi d’autres solutions comme l’achat de kits anti-punaises de lits qui comprennent plusieurs moyens de les emprisonner. Vous trouverez aussi des bombes anti-nuisibles qui sont très efficaces contre les insectes et les punaises de lits.

Quelle autre alternative pour lutter contre les punaises de lits ?

En l’absence d’assurance habitation punaise de lit, la responsabilité civile professionnelle est une alternative pouvant vous aider un tant soit peu. Même si celle-ci ne prend pas en charge à proprement parler les dégâts causés par les punaises, elle peut vous permettre de bénéficier d’une indemnisation dans deux cas. En effet, la responsabilité civile professionnelle ne couvre que les dommages matériels, d’une part, et de l’autre, les dommages corporels causés par les nuisibles, notamment les punaises de lits.