Avec l’obtention d’un prêt immobilier ou d’un crédit, une assurance emprunteur est généralement souscrite. Mais que faut-il savoir sur cette assurance ? Dans cet article nous allons découvrir les différents types de contrats, la loi Lemoine et les risques couverts par l’assurance emprunteur ainsi que leurs conditions applicables.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un service qui permet à un emprunteur d’être couvert des périls inhérents à la prise de risque de contracter un prêt ou un crédit immobilier. Les assureurs proposent des contrats qui offrent une certaine protection de la part de l’emprunteur, le couvrant contre les coûts financiers en cas de décès ou d’invalidité permanente. Plus précisément, l’assurance emprunteur sert à garantir le remboursement du prêt et/ou du crédit au cas où l’emprunteur soit dans l’incapacité de le rembourser (par exemple en raison d’une invalidité permanente ou d’un décès).

a. Définition et objectifs de l’assurance emprunteur

La principale fonction de l’assurance emprunteur consiste à offrir une certaine sécurité aux emprunteurs et à leurs bénéficiaires. L’objectif est donc de garantir le remboursement du prêt ou du crédit que vous avez contractés en cas de perte de revenus, d’incapacité ou de décès.

b. Les différents types de contrats d’assurance disponibles

En fonction des besoins spécifiques, différents contrats d’assurance emprunteur sont proposés. Ces contrats peuvent être classés selon quatre catégories : assurance décès, assurance invalidité permanente, assurance incapacité temporaire et assurance perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

L’assurance décès est la garantie qui couvre le remboursement du prêt en cas de décès de l’assuré. Les contrats d’assurance invalidité permanente couvrent les coûts en cas d’invalidité permanente (par exemple accidentellement ou par maladie). Les contrats d’assurance incapacité temporaire protègent contre les coûts engagés si l’assuré est incapable de travailler au cours de la période de prêt. Enfin, un contrat d’assurance PTIA permet de couvrir le remboursement en cas de perte totale et irréversible d’autonomie.

A LIRE  Faut il un relevé d'information pour une assurance habitation ?

La loi Lemoine : quels sont les taux applicables ?

En France, depuis 2014, le coût des prêts immobiliers est limité par la loi Lemoine. La loi impose à présent que le pourcentage des intérêts cumulés et du capital ne dépasse pas 33 % du total des mensualités du prêt. Cette loi a réduit le coût des prêts immobiliers et limite le montant que les emprunteurs peuvent calculer pour l’assurance emprunteur.

a. Quelle est la Loi Lemoine ?

La loi Lemoine est une loi qui limite le coût total des prêts immobiliers et qui a été instaurée en France à partir de 2014. La loi établit un seuil de 33%, désignant le montant total de mensualités qu’un emprunteur peut payer pour son prêt hypothécaire, intérêts cumulés inclus.

b. Comment cette loi affecte-t-elle le coût des prêts immobiliers ?

La principale conséquence de la Loi Lemoine est que les taux d’intérêt des prêts immobiliers sont maintenant limités par la loi. Cette restriction se traduit par une baisse des coûts d’emprunt et par un nombre réduit de prêts à haut risque étant offerts aux emprunteurs. La loi Lemoine limite également le coût total des assurances emprunteur, comme elle réduit le montant des mensualités du prêt auquel elles s’ajoutent.

Quelles sont les conditions à remplir pour obtenir une assurance emprunteur ?

Tout comme pour un emprunt immobilier ou un crédit classique, un contrat d’assurance emprunteur est toujours conditionnel et ses garanties dépendent de certains facteurs tels que l’âge, l’état de santé et l’activité professionnelle de l’emprunteur. Ces conditions peuvent varier d’un assureur à l’autre. Outre le fait qu’elles soient spécifiques à chaque assurance, elles peuvent également comprendre des délais d’attente ou des conditions liées à l’activité et à la santé de l’emprunteur.

Dans certains cas, un questionnaire médical est nécessaire pour obtenir une assurance emprunteur. Ce questionnaire doit être rempli par l’emprunteur et le principal bénéficiaire du prêt qui peuvent donc être soumis à une enquête médicale plus approfondie en fonction de ses antécédents et de son état de santé. Dans tous les cas, il est très important de se renseigner sur les conditions exactes de chaque contrat pour obtenir les meilleures offres et être certain que les remboursements seront bien couverts.

A LIRE  Quel est le meilleur livret sur une banque en ligne ?

Quels sont les risques couverts par un contrat d’assurance emprunteur ?

Un contrat d’assurance emprunteur peut couvrir de nombreux risques liés à l’emprunt et/ou au crédit. En fonction du type de contrat que vous avez choisi, les risques et la protection qu’ils offrent peuvent être très variables. Plus précisément, une assurance décès-invalidité permanente couvrira les pertes dues à un décès ou à une invalidité permanente, alors qu’une assurance incapacité temporaire protège des pertes dues à l’incapacité temporaire de travailler et une assurance PTIA à un état de perte totale et irréversible d’autonomie.

De plus, certains contrats proposent un remboursement pour les cas de perte d’emploi si cette dernière survient moins de 18 mois après la signature du contrat et intervient avant le remboursement total du prêt. Dans ces cas, cela peut prolonger la durée d’un contrat d’assurance emprunteur. D’autres assureurs offrent également des tarifs réduits pour les membres de certains groupes professionnels, ce qui peut réduire le coût total du contrat.

Conclusion: Pourquoi choisir une assurance emprunteur?

L’assurance emprunteur est un avantage important pour tous ceux qui contractent un prêt ou un crédit immobilier. En cas de sinistre ou d’incapacité à rembourser, l’assurance emprunteur peut être une source de soutien précieuse et permet de soulager un peu le fardeau financier lié au prêt. Les taux applicables sont limités par la Loi Lemoine, ce qui limite le coût total des assurances et en facilite l’accès. Il est donc important que tous ceux qui envisagent d’emprunter pour un bien immobilier prennent le temps de bien comprendre tous les termes et les conditions de l’assurance emprunteur avant de signer un contrat. En scrutant attentivement les offres, il est possible d’obtenir une couverture adéquate qui offrira un soutien financier en cas de décès, d’invalidité permanente, de perte d’emploi ou d’autres événements imprévisibles.