Pour l’achat ou la rénovation d’un bien immobilier, il est commun de recourir à un crédit auprès des institutions financières. Au cours du processus, vous aurez besoin de souscrire à une assurance emprunteur. Un tel contrat offre une sécurité aussi bien à la banque qu’à l’assuré. Cependant, pour y souscrire, vous devez remplir certaines conditions. Quels sont donc les critères que les assureurs prennent en compte lors de la souscription à ce contrat ?

L’âge de l’emprunteur

En général, pour être habileté à demander un prêt auprès d’une institution bancaire, vous devez avoir au moins 18 ans. En ce qui concerne l’âge maximal, il n’existe aucune limitation. À partir du moment où l’emprunteur remplit toutes les conditions d’éligibilité à un prêt immobilier, quel que soit son âge, il y a droit. Toutefois, avec les compagnies d’assurances, la règle n’est pas la même. Il n’existe d’ailleurs aucune norme standard qui définit l’âge comme une condition d’éligibilité à l’assurance emprunteur. Cependant, de nombreuses compagnies d’assurances n’acceptent pas d’assurer les emprunteurs qui ont au-delà de 65 ans.

L’état de santé de l’emprunteur

Avant la signature d’un contrat d’assurance pour un prêt immobilier, les conditions sanitaires de l’emprunteur sont passées à la loupe par l’assureur. Quelle que soit la compagnie, vous devez par exemple remplir un formulaire médical. Ceci permet à l’assureur d’analyser vos risques sanitaires et de vous proposer un contrat qui y est adapté.

Pour remplir le questionnaire, vous devrez fournir des informations relatives aux cures médicales, aux arrêts de travail causés par les maladies, aux traitements spéciaux, aux antécédents familiaux sanitaires, aux affections chroniques, aux opérations subies, etc. Dans certains cas, l’assureur peut vous demander de subir des examens complémentaires pour mieux statuer sur votre cas. Ce que vous devez retenir, c’est que lorsque vous représentez un risque aggravé, certains assureurs n’accepteront pas de vous couvrir dans le cadre d’un emprunteur immobilier.

Par ailleurs, dans ces cas, l’emprunteur peut bénéficier de la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé). Elle est appliquée depuis le 6 janvier 2007 et vous permet de ne pas remplir le formulaire médical des assureurs dans deux situations précises. Dans un premier temps, à la fin de la période de remboursement du prêt, vous devez être âgé de 70 ans au plus. Dans un second temps, le montant de votre crédit ne doit pas excéder 320 000 euros.

Les autres conditions particulières

En dehors des facteurs liés à l’âge et à l’état de santé, d’autres conditions particulières entrent en jeu. Il s’agit par exemple de la pratique de certains sports dont le taux de mortalité est élevé. Les compagnies d’assurances se réfèrent aux statistiques fournies par les fédérations sportives sur l’invalidité et la mortalité pour juger du risque que représente la pratique de l’activité.

Aussi, en se référant aux statistiques des accidents en milieu professionnel, les assureurs jugent que certaines professions (militaire, pompier et autres) sont nettement plus dangereuses que les autres. Pour finir, un séjour dans les pays où la situation sociale, politique et économique est à risque peut être un frein à l’obtention d’un contrat d’assurance emprunteur.

Voilà les conditions à remplir pour bénéficier d’un contrat d’assurance emprunteur. Cependant, quel que soit votre profil, n’hésitez pas à faire recours à un professionnel. Dans la mesure du possible, il vous aidera à montrer un dossier qui vous permettra de souscrire à une assurance crédit immobilier.